Transition énergétique

Une décarbonation de notre chaîne de valeur

Afin d’atteindre nos objectifs de développement durable, nous nous engageons à réduire nos émissions actuelles de 25% d’ici 2030 et d’atteindre la carboneutralité pour nos opérations d’ici 2050. Pour y parvenir, nous, ArcelorMittal Mines et Infrastructure Canada, développons une décarbonation de l’ensemble de notre chaîne de valeur.

À la mine, plusieurs de nos pelles sont électriques et nous prévoyons d’utiliser des camions qui fonctionnent avec des carburants moins polluants comme le gaz naturel, l’électricité ou l’éthanol. En ce qui concerne notre concasseur et notre concentrateur, ils sont déjà électrifiés, ce qui nous permet de produire un concentré de fer à faible empreinte carbone. Pour le transport ferroviaire, nous sommes présentement à la recherche de nouvelles locomotives qui fonctionnent au gaz naturel, à l’électricité ou à l’hydrogène. Enfin, nous souhaitons remplacer nos bateaux par d’autres, moins énergivores.

Dans cette lancée, nous apportons également des changements à notre usine de bouletage de Port-Cartier : remplacement d’une partie du mazout par du biocarburant d’ici 2022, élimination complète du mazout d’ici 2025, ainsi que des travaux de recherche et de développement pour substituer le charbon, d’abord par de l’anthracite dès 2022 et par du biocharbon d’ici 2030.

Ces démarches soutiennent le XCarb™, une initiative globale rassemblant tous les produits et activités de fabrication d’acier à très faible intensité carbone d’ArcelorMittal, ainsi que d’autres initiatives plus larges et des projets d’innovation, dans un effort unique de réaliser des progrès tangibles vers un acier de plus en plus écoresponsable.